Un navire chinois pour l’armateur Via Mare

L’armateur corse Via Mare a fait l’acquisition d’un nouveau navire, arrivé le samedi 26 avril à Fos par porte-conteneurs. Destiné à effectuer des promenades dans la réserve de Scandola et les calanques de Piana au départ de Porto, le Girolata II est un navire hybride, construit aux chantiers ODC de Dalian, en Chine (« le marin » du 4 avril) sur des plans du cabinet marseillais Jean & Frasca.

Long de 18,30 mètres, il peut embarquer 97 passagers et est doté de deux moteurs diesel Cummins de 325 kW, ainsi que de deux moteurs électriques Shenzhen motors de 75 kW. « Le navire est vraiment abouti et notre retour d’expérience a été pris en compte : l’agencement de la machine et de la timonerie a été repensé pour être plus ergonomique », se félicitent les membres d’équipage.

Le Girolata II est le quatrième navire hybride que l’armateur fait construire chez ODC, acheté cette fois en leasing pour un budget total d’un million d’euros. « En 2010, c’étaient les seuls capables de construire de l’hybride fiable à coût compétitif, explique Jean-Louis Scotto, patron de l’armement. Depuis, on est fidèles car satisfaits. »

Le Marin (Mono 18 m 100 Pax Hybrid)

Le Marin (Mono 18 m 100 Pax Hybrid)

970 View