Martinique : deux nouvelles vedettes pour les liaisons transrade


La Compagnie martiniquaise de navigation (CMN) a mis en service, début mai, deux nouvelles vedettes à passagers. Elles rejoignent une flotte déjà composée de cinq navires.

Les Diamant et Belle Martinique opèrent depuis le début du mois sur les lignes de la rade de Fort-de-France. Pouvant embarquer 100  personnes, ces deux unités, dotées chacune de deux moteurs Cummins de 410 ch, ont été construites à Dalian en Chine par le chantier naval ODC Marine. Chaque unité a coûté 900 000 euros. « Deux bateaux bien conçus, bien finis. Les premiers retours des clients sont très positifs  », se réjouit Charles Conconne, gérant de la CMN. Plus d’un an après avoir obtenu la délégation de service public pour le service transrade, la CMN poursuit le renouvellement de sa flotte. Deux autres vedettes sont en cours d’achèvement chez ODC Marine. Livrables en août, les Cap Salomon et Anse Bleue disposeront d’une motorisation plus puissante, deux Scania de 700  ch, pour une capacité de 147 passagers. Chaque unité est annoncée à 1,4  million d’euros.

«  Le financement de l’ensemble du programme d’acquisition a été assuré par la Bred Martinique en association avec Sealease », précise Charles Conconne. En plus des quatre navires neufs, la CMN aligne les Fort Royal et Gros Îlet, construits par ODC Marine sur le modèle «  100  pax diesel » et exploités pendant quatre ans par un armateur corse. « Nous gérons désormais une flotte homogène. De quoi faciliter les opérations de maintenance », assure Charles Conconne. Une 7e  unité, La Foyalaise, dotée de deux moteurs neufs, sera maintenue en réserve. Outre la desserte des Trois Îlets, de la Pointe-du-Bout et de l’anse Mitan au départ de Fort-de-France, la DSP prévoit l’ouverture d’une ligne vers Case-Pilote. Annoncée le 1er  juillet 2016, sa mise en exploitation est désormais reportée en juin. Un avenant à la DSP devait être examiné le vendredi 19 mai en séance plénière du conseil territorial de la Martinique. Éric STIMPFLING

Marque. La flotte de la CMN opère sous la bannière commerciale Les Vedettes tropicales.

Fret. La CMN a également lancé, le 16 mai, un service de fret au départ de Fort-de-France avec le « Free Island ». Long de 24,90 mètres et pouvant embarquer 38 tonnes de fret, il effectue trois rotations par mois à destination de Sainte-Lucie, Saint-Vincent « Diamant », l’une des deux nouvelles vedettes du transrade. et la Dominique.

Le Marin

486 View